Notre atelier textile vietnamien fête le nouvel an !

Dernière mise à jour : 22 févr.


Aujourd’hui c’est « Têt » : « chúc mừng năm mới » !

Comment ça vous ne parlez pas vietnamien ?

Traduction Pour-Les-Nuls: chúc mừng năm mới c’est « bonne année », et Têt Nguyen Dan veut dire littéralement: « fête du premier jour de l’année ». Il célèbre le printemps et cette année, c’est le 1er février, puisque c’est le premier jour du calendrier lunaire.

Pourquoi une date différente du nouvel an chez nous ?

Si nous avons adopté le calendrier grégorien solaire depuis bien longtemps, et presque universellement, certaines populations ont conservé le calendrier lunaire, comme, entre autres, les populations asiatiques.


On entend beaucoup parler du nouvel an chinois mais le Vietnam suit la même tradition, et au moment où je vous parle tout le pays a lancé le coup de feu pour une semaine de festivités.

Le nouvel an pour les vietnamiens


Le Têt est l’évènement le plus important de l’année, et s’il «gèle» le pays pour une semaine de fête, il commence à se préparer bien avant. Une à deux semaines avant le jour-J, les rues des villes et villages se peignent de décorations aux couleurs rouge et or qui symbolisent la longévité, la chance et la prospérité. Des vitrines des magasins, aux bureaux des entreprises, en passant pas les maisons des habitants, on peut admirer les lampions, les fleurs d’abricotiers jaunes (Hoa Mai) et les arbres de Kumquat.


Hoa Mai décoration typique du nouvel an vietnamien
fleurs d'abricotier jaunes

Les coutumes du Têt au Vietnam

Les traditions du nouvel an vietnamien

Pour effacer toute trace de l’année passée, et assurer le renouveau pour 2022, les maisons sont nettoyées, repeintes, les dettes sont remboursées, et on renouvelle sa garde-robe pour les festivités.

Saviez-vous que toute première personne invitée dans la maison ce premier jour de l’année doit être une personne saine, généreuse et vertueuse pour que la maison et sa famille aient une année heureuse et prospère pendant l’année ?

Le Têt est avant tout une fête familiale, dédiée aux bonnes relations entre les générations et au culte des ancêtres.

Il est de coutume de se rendre dans les temples et les pagodes et d’y acheter des calligraphies, d’aller aux marchés du Têt pour se procurer les ingrédients et cuisiner en famille, d’aller embellir les lieux de repos des ancêtres et de rendre visite aux proches. Les enfants reçoivent de l’argent glissé dans de petites enveloppes de couleur rouge qui incarne la chance.

Si on doit noter une cérémonie incontournable, c’est celle du « Cung Giao thua » : un culte à l’intérieur consacré aux ancêtres, et un autre à l’extérieur pour dire au revoir aux génies. Le chef de la famille mène les prières pour se débarrasser de l’anxiété et pour une année de paix, de chance et de prospérité.